Niger-test

Rapport de situation
Analyse
inondation

170K personnes exposées aux risques d’inondations cette année

A l’instar de plusieurs autres pays du Sahel, le Niger reste exposé aux risques d’inondations cette année. Selon la Direction nationale de la météorologie, les cumuls pluviométriques excédentaires attendus au Niger, associés aux probabilités d’occurrence de fortes pluies et aux écoulements excédentaires prévus dans la majeure partie des bassins fluviaux, laissent présager des risques d’inondation, notamment au niveau des bassins du Niger, du Lac-Tchad, et du haut bassin de la Volta (Bulletin Prévision Saisonnière Condition agro météo 2019). Les résultats probables des prévisions climatiques saisonnières des précipitations sur la période juillet-août-septembre 2019 indiquent des tendances excédentaires sur les régions de Tillabéri, Niamey, Dosso, Tahoua et Maradi.

Pour atténuer les risques sur les personnes, les animaux, les cultures et les biens matériels, il est recommandé d’éviter l’occupation anarchique des zones inondables (aussi bien pour les habitations que pour les cultures), de suivre de près les seuils d’alerte dans les différents sites à haut risque d’inondation, de renforcer les capacités d’actions des agences de réduction des risques de catastrophe et d’opérationnaliser des systèmes intégrés de suivi et d’alerte précoce sur les risques d’inondation entre autres.

Selon les prévisions du Plan de réponse humanitaire 2019, 170 000 personnes pourraient être affectées par des inondations dans les tous prochains mois. Ces chiffres tiennent compte des estimations faites par le Gouvernement qui met actuellement en œuvre des programmes de réduction des risques à la construction et le renforcement des digues de protection et le curage des caniveaux.

En appui a ces actions, les acteurs humanitaires ont mis en place un plan de contingence qui prévoit le pré positionnement des stocks  d’émergence dans les secteurs de l’Eau, hygiène et assainissement, de la Santé, des Abris et des biens non-alimentaires.

En 2018, les inondations ont affecté 258 250 personnes (36 581 ménages) et causé 52 pertes en vies humaines au 20 décembre 2018, selon le Ministère de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes.

URL:

Téléchargé le: